ban_membres_employes

LaurenceGG 400pxl

Quel est le projet le plus fou dans lequel tu t’es impliquée?

C’est dur de choisir! Et les façons de s’impliquer ne sont pas toujours grandioses, parfois c’est éparpillé en plusieurs petites choses. Quand même, dans les dernières années, il y a une implication qui se démarque des autres et comme j’espère voir des émergences semblables dans d’autres MRC de la Gaspésie, c’est de celle-là dont j’ai envie de parler!

Afin d’amasser des fonds pour permettre le démarrage d’un centre de pédiatrie sociale, j’ai pris part à un groupe qui a fait l’ascension du Kilimandjaro. Bien sûr, l’étape ultime, l’ascension, a été une expérience hors du commun, mais le projet a été une réussite bien avant l’atteinte du sommet. En effet, la levée de fond a dépassé nos attentes et a permis le démarrage du premier centre de pédiatrie sociale en Gaspésie (en Haute-Gaspésie). J’ai pu constater la générosité et la mobilisation des gens de la région pour une cause comme celle de la pédiatrie sociale. Quelle fierté que de contribuer à un projet ayant des répercussions directes sur notre région, en favorisant le mieux-être et le développement optimal des enfants. Ils sont le futur de notre région, après tout!!

Comment t’impliques-tu concrètement dans ton milieu?

Dans le passé, j’ai siégé sur les conseils d’administration de Rue de la Cité et de Baie des Chaleurs active et en santé. Présentement, c’est à la Commission jeunesse Gaspésie-Les-Îles que je siège comme administratrice. En dehors de ces implications plus officielles, je m’implique de façon ponctuelle dans des événements sportifs et sociaux, par exemple avec l’organisme Bouge pour que ça bouge, ou encore avec Place aux jeunes. Les occasions ne manquent pas!

La grande question : POURQUOI t’impliques-tu dans ton milieu?

Je m’implique dans mon milieu parce que je crois sincèrement que c’est quand chacun y met un peu du sien qu’on dynamise un milieu! Depuis mon retour en région, j’ai eu l’occasion de voir toutes sortes d’initiatives et de projets qui ont été portés par des gens motivés et généreux de leur temps! C’est tellement inspirant! Et ça a contribué à me faire retomber en amour avec la Gaspésie. J’aime sentir que je fais activement partie de ma communauté et j’aime être au courant de ce qui se passe chez nous. Ça me permet de faire de belles rencontres, de gens de tous âges que mes contextes de vie personnelle et professionnelle ne m’auraient jamais fait rencontrer. J’acquière aussi des expériences et des connaissances qui me permettent de développer des aspects que je ne touche pas dans mon travail (gestion humaine, gestion de budget, etc). Mais surtout, j’ai du plaisir à m’impliquer! Ça m’énergise et ça nourrit mon sentiment d’appartenance!

Pourquoi es-tu impliquée dans la Commission jeunesse Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine?

Mon implication dans la CJGIM est toute récente. J’ai été attirée par les mandats de la Commission jeunesse GIM. Entre autres, de favoriser le retour, l’établissement et le maintien des jeunes en région. Ça me parlait beaucoup, parce que je suis convaincue que cela contribue grandement au développement positif de notre région. J’ai un fort sentiment d’appartenance envers la Gaspésie et je voyais en la CJGIM une instance intéressante pour faire rayonner la région et pour inciter les jeunes à s’impliquer !

En quoi la CJGIM fait-elle une différence pour les jeunes de la région?

La CJGIM est à l’écoute du message des jeunes de la région et est en mesure de faire passer ce message auprès des différentes instances qui ont du pouvoir. Elle a fait ses preuves dans diverses actions pour favoriser l’attrait et la rétention des jeunes en région et dans d’autres projets touchant la jeunesse. Sa voix est donc forte et réellement représentative de la parole des jeunes.

Qu’est-ce qui te rend le plus fière de ta région?

J’adore ma région pour son côté tout naturel, sa mer, ses montagnes, sa forêt… Et pour son monde! J’ai le sentiment qu’ici, mêmes les petites actions peuvent faire une différence – l’échelle est humaine, les contacts sont vrais et la région évolue constamment. Elle est sans aucun doute influencée par le dynamisme actuel des jeunes qui la choisissent!

Découvrez d'autres portraits de membres de la Commission jeunesse >