Menu
ban_actualites

Le Fonds Gérard-D.-Levesque récompense 12 jeunes Gaspésiens et Madelinots

vendredi, 10 octobre 2014

Carleton-sur-Mer, le 10 octobre 2014 – Le Fonds Gérard-D.-Levesque remet cette année 12 bourses à des élèves et à des étudiants Gaspésiens et Madelinots. Parmi les jeunes récompensés en raison de la qualité de leur dossier scolaire, de leur engagement dans le milieu et de leur persévérance dans le cadre de leurs études, deux sont des élèves de la formation professionnelle au secondaire, quatre sont des étudiants de la formation technique au collégial, cinq sont des étudiants au baccalauréat, et un est un étudiant à la maîtrise.
Les bourses du Fonds Gérard-D.-Levesque visent de plus à encourager les jeunes à poursuivre leurs études dans un secteur susceptible d'avoir des retombées pour le développement de la région et à soutenir ceux qui en ont besoin. Les comités de sélection des boursiers portent finalement attention aux possibilités d'établissement en Gaspésie ou aux Îles-de-la-Madeleine des candidats et au choix de ces derniers d'étudier dans la région lorsque leur programme d'études y est offert.


LES BOURSIERS 2014


Maîtrise – une bourse de 5 000 $

Émile Bernard, de New Richmond – Étudiant à la maîtrise en physiothérapie à l'Université Laval (Québec), Émile complètera également une mineure en gestion. C'est bien outillé qu'il souhaite revenir dans la région et ouvrir sa propre clinique. Émile a dû faire preuve de persévérance pour étudier en physiothérapie. D'abord refusé dans le programme, il a redoublé d'efforts afin d'améliorer son dossier académique et être finalement accepté.

Baccalauréat – cinq bourses de 1 500 $

Jean-Philippe Cormier, de Havre-aux-Maisons (Îles-de-la-Madeleine) – Étudiant au doctorat en pharmacie, niveau baccalauréat, à l'Université Laval (Québec), Jean-Philippe a pris les moyens afin de se faire connaître auprès de ses futurs employeurs en faisant ses stages d'études sur l'archipel. Jean-Philippe souhaitait depuis longtemps étudier en pharmacie. Il a dû passer par deux années d'études en biochimie afin de réaliser son rêve.
Sadie Gallibois, de New Carlisle – Étudiante au baccalauréat des arts à l'Université du Nouveau-Brunswick (Fredericton), Sadie croit à l'impact de l'implication pour une communauté. Après ses études, elle souhaite revenir enseigner dans son milieu et s'engager auprès des jeunes afin de leur permettre de réaliser leur plein potentiel.
Stéphanie Leblanc, de New Richmond – Étudiante en génie civil à l'Université de Sherbrooke, Stéphanie désire, une fois son diplôme en poche, mettre à profit ses compétences en travaillant à des projets afin de contribuer à l'essor de la région.
Matthew Legrand, de New Carlisle – Étudiant au baccalauréat en génie des bioressources à l'Université McGill (Montréal), Matthew présente un dossier académique parfait. Avec sa formation en ingénierie spécialisée dans le développement de l'environnement et de l'agriculture, Matthew souhaite revenir travailler dans la région, lui qui fait actuellement une session d'études à Édimbourg en Écosse.
Mitchell Syvret-Caplin, de Cascapédia–St-Jules – Étudiant au baccalauréat des arts libéraux (majeures en psychologie et en criminologie) à l'Université de Saint-Thomas (Fredericton), Mitchell est passionné par son domaine d'études, ce qui se reflète dans ses résultats scolaires. Mitchell est très actif dans sa communauté autochtone, notamment, en organisant différents événements.

Collégial technique – quatre bourses de 1 000 $

Émilie Barriault, de Saint-Siméon – Étudiante en techniques de comptabilité et de gestion au Cégep de la Gaspésie et des Îles – Campus de Carleton-sur-Mer, Émilie souhaite être propriétaire d'un centre de personnes âgées. Afin de parfaire ses connaissances en gestion, Émilie envisage de poursuivre ses études à l'université.
Molly Bujold, de Bonaventure – Étudiante en techniques de comptabilité et de gestion au Cégep de la Gaspésie et des Îles – Campus de Carleton-sur-Mer, Molly souhaite, après son diplôme collégial, étudier à l'université afin de revenir avec plus de connaissances travailler dans la région. Pour y arriver, Molly entend maintenir ses efforts afin d'obtenir de bons résultats scolaires.
Alexandra Cummings, de Fatima (Îles-de-la-Madeleine) – Étudiante en techniques de radio-oncologie au Cégep de Ste-Foy (Québec), Alexandra s'est impliquée dans son milieu notamment pour entraîner des jeunes du primaire au volleyball. L'étudiante caresse le rêve de voir un jour l'introduction de la radio-oncologie aux Îles-de-la-Madeleine.
Suzie Jomphe, de Bassin (Îles-de-la-Madeleine) – Étudiante en techniques policières au Collège Ellis (Drummondville), Suzie a laissé tomber un emploi stable afin de réaliser son rêve. Ayant un fort désir d'aider les gens, Suzie souhaite revenir travailler aux Îles-de-la-Madeleine auprès des jeunes.

Formation professionnelle – deux bourses de 500 $

Pierre-Luc Cyr, de Havre-Aubert (Îles-de-la-Madeleine) – Élève au DEP en montage de lignes électriques au Centre de formation professionnelle de la Haute-Gaspésie (Sainte-Anne-des-Monts), Pierre-Luc complète avec ce diplôme un cheminement académique qui lui permettra d'accéder à d'excellentes perspectives d'emploi. Pierre-Luc est également engagé dans son milieu, notamment, dans le domaine musical.
Camille Parisé, de Saint-François-d'Assise – Élève au DEP en cuisine au Centre de formation professionnelle C.-E.-Pouliot (Gaspé), Camille a multiplié les efforts afin d'obtenir son diplôme d'études secondaires. Lorsqu'elle était en cinquième année du primaire, Camille a appris qu'elle souffrait d'un trouble d'apprentissage. Grâce à sa détermination et à son positivisme, Camille est fière de se rapprocher de son rêve de travailler dans un domaine qui lui permettra de s'épanouir.

Chaque printemps, les élèves et les étudiants de 35 ans et moins de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine peuvent déposer leur dossier de candidature à la Fondation Gérard-D.-Levesque pour tenter d'obtenir une bourse. Pour plus d'information, vous pouvez consulter le www.portailjeunesse.ca.

Rappelons que le Fonds Gérard-D.-Levesque, dont le capital est de 500 000 $, a été créé en 2007 grâce à la collaboration du Secrétariat à la jeunesse, de la Fondation communautaire Gaspésie–Les Îles, de la Fondation Gérard-D.-Levesque et de la Commission jeunesse Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.

-30-

Information :
Fabrice Bourque, président
Fondation Gérard-D.-Levesque
418 392-5058 ou 418 392-6259

Source :
Sandra McNeil
Agente de communication et de participation citoyenne
Commission jeunesse Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
418 364-6048