ban_membres_employes

« Je suis convaincue que le pouvoir du changement passe par l'implication et le dévouement dans sa communauté. [...] La société a besoin de jeunes dynamiques qui s'engagent à provoquer des changements, lui permettant ainsi d'évoluer positivement. »

CatherineMiousse400pxls

Quel est le projet le plus fou dans lequel tu t’es impliquée?

L’été dernier, j’ai été invitée à prendre part à une expédition en Arctique à titre de jeune leader pour représenter les Fondations communautaires du Canada. C’était une expérience collective ultra enrichissante! J’ai plongé à fond dans ce projet inusité qui m’a permis de faire des découvertes, mais surtout de me connecter avec la nature et les participants de l’aventure. Expérimenter l’Arctique avec le coeur est définitivement une façon de confirmer que l'on veut continuer de faire la différence dans son milieu… Voici les moments forts de mon expédition :

  • Déconnexion complète avec les technologies pendant 16 jours;
  • Assister à un motivant discours du Premier ministre du Canada Justin Trudeau sur l'importance d'être un leader d'aujourd'hui;
  • Visiter un village abandonné à Hebron;
  • Entendre et voir un glacier céder sous la pression;
  • Assister à un concert sur l'eau en compagnie de 3 baleines à moins de 5 mètres;
  • Faire la rencontre d'ambassadeurs inspirants de tous les horizons.

Comment t’impliques-tu concrètement dans ton milieu?

En ce moment, je suis impliquée dans diverses organisations dédiées à améliorer le sort des jeunes et cela me nourrit grandement. Depuis plus de 10 ans, je suis entraîneuse de basket-ball au secondaire et cette implication me permet de faire de l’intervention par le sport et de démontrer aux jeunes que la détermination et la persévérance sont des clés pour la réussite. Je suis également impliquée à la Commission jeunesse à titre de vice-présidente et membre jeune de la MRC d’Avignon. Je siège au conseil d’administration d’Action Travail Chaleurs et du Carrefour jeunesse-emploi Avignon-Bonaventure, qui a une mission d’insertion socioprofessionnelle des jeunes. Je suis aussi administratrice de la Fondation Gérard-D.-Levesque, qui remet annuellement des bourses à des jeunes impliqués et persévérants afin de les encourager à poursuivre leurs études.

La grande question : POURQUOI t’impliques-tu dans ton milieu?

Du plus loin que je me souvienne, je suis une philanthrope communautaire puisque j'ai toujours cherché à améliorer le sort de mes semblables. Orientée vers les solutions, je suis une personne positive et proactive dans mon milieu. Je suis convaincue que le pouvoir du changement passe par l'implication et le dévouement dans sa communauté. L'engagement dans différents projets novateurs de mon milieu est pour moi une véritable source d'inspiration qui me motive à toujours en faire plus. J'accorde de l'importance à la possibilité de « faire la différence » et l'implication sociale est un bon moyen pour redonner à mon milieu. De mon point de vue, j'ai besoin de ma communauté et elle a besoin de moi. Finalement, je suis convaincue que la société a besoin de jeunes dynamiques qui s'engagent à provoquer des changements, lui permettant ainsi d'évoluer positivement.

Pourquoi es-tu impliquée dans la Commission jeunesse Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine?

Pour moi, la Commission jeunesse est une façon concrète de m’impliquer dans le développement de ma région et d’avoir une voix forte pour représenter les enjeux jeunesse. J’ai été employée de la CJGIM en 2013 et 2014 et après son abolition, c’était la suite logique pour moi de joindre les rangs de la nouvelle CJGIM inc. afin de continuer à dynamiser ma collectivité et d’être partie prenante de la solution pour relancer des initiatives jeunesse originales qui se démarquent. La CJGIM me permet de côtoyer des jeunes ambassadeurs de toutes les MRC qui tout comme moi, croient en notre région et ses capacités. D’autant plus que les administrateurs ont des profils et des expertises différents, c’est un bon moyen de travailler en concertation pour représenter la jeunesse et ses priorités d’action.

Pourquoi la CJGIM fait-elle une différence pour les jeunes de la région?

Au fil des 17 dernières années, la CJGIM a porté de nombreuses initiatives créant un réel impact positif pour notre région. D’abord en assumant un leadership dans la concertation régionale des acteurs jeunesse, mais également par l’implantation de projets novateurs et structurants pour mettre en valeur notre région et son dynamisme. Ses efforts soutenus ont permis la mise en place des crédits d’impôt pour nouveaux diplômés, les Grandes séductions gaspésiennes, les Journées de la Gaspésie et des Îles pour souligner notre fierté, le concours « l’implication, c’pas juste pour ta grand-mère! » et bien d’autres. En ce moment, elle priorise des actions sur le retour et l’établissement des jeunes, sur le rôle-conseil auprès des élus et des instances décisionnelles et sur la participation citoyenne. Selon moi, ces trois enjeux majeurs sont plus que déterminants pour notre avenir et la jeunesse!

Qu’est-ce qui te rend le plus fier de ta région?

La créativité sans fin, la résilience et la persévérance des Gaspésiens et Madelinots me rendent fière de mes racines et de notre communauté basée sur la qualité de vie. Je suis fière de nos grands espaces, du temps que l’on accorde aux autres et des opportunités infinies, puisque tout est à bâtir. La région me rend fière du climat de confiance qui nous entoure et d’avoir la chance d’occuper des postes à responsabilités malgré mon jeune âge. Enfin, je suis fière d’avoir choisi de m’établir dans un milieu stimulant qui bouillonne de jeunes motivés qui débordent d’idées qui ont envie d’améliorer constamment notre milieu de vie.

Découvrez d'autres portraits de membres de la Commission jeunesse >